Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 23:15
Il ne faut pas se fier aux apparences. Terry Pratchett a montré que les dromadaire ne sont pas que de nonchalands vaisseaux du desert. Ils sont surtout de fulgurant mathématiciens qui, entre autre, calculent sans relache, les trajectoire de leur pattes quand ils marchent, et de leur crachat, quand ils, eh bien crachent.


Bizarrement, à ma connaissance (mais arrête moi si je me trompe), Pratchett, tout éminent zoologue qu'il soit, n'a pas traité du paresseux.
Et pourtant s'il est un animal aussi fascinant que le dromadaire c'est bien le paresseux. Bon d'accord le dauphin est pas mal non plus mais personnellement je m'en fiche.

Le paresseux est en apparence un indolent (comme le dromadaire, note bien). Suspendu à sa branche à longueur de nuit et de jour, il peine à se déplacer. Très pataud, il n'est pas capable d faire grand chose de ses griffes, si ce n'est se suspendre. On se demande bien comment il survit malgré l'hostile monde qui l'entoure.

Et bien moi je sais. Le paresseux est comme tout le monde il a un boulot qui lui permet de vivre et qui ne calme que très partiellement  sa soif intellectuelle. En revanche, qu'est ce que ça lui prend comme temps et comme energie !C'est pour ça qu'il est tout moux.
Mais s'il vit dans la jungle c'est qu'elle lui convient très bien parce que cet univers foisonnant et confus fait écho à ce qui pousse dans son cerveau. Il pense à des trucs, pleins de trucs, tout le temps, en permanence. Il commence parfois un des multiples projets qui jaillissent dans sa tête et n'en que achève très rarement.

Si je sais tout ça c'est qu je suis un authentique paresseux. Tout ce qu'il y a de plus flemmard , foisonnant, pataud et desepérement lent. Bref un animal sympathique mais qui survit bizarrement dans la jungle urbaine voire même parfois dans la jungle rurale.

Plus je prend de l'âge (pas encore beaucoup heureusement) plus je découvre de nouveaux domaines artistiques, plus je les apprécie. mais pour moi, pas moyen d'apprécier sans m'y lancer. Il faut que je crée, tout pataud que je suis, j'en ai besoin.
Je me lance dans nombreux projet sans prendre attention à ma maladresse et tout y passe. Ecriture, création de BD, jeux de société, soirée enquête d'abord. Video ensuite. Je commence à lorgner vers la musique et  la menuiserie (le resultat est pour le moment pitoyable). Je te passe mes essais de programation informatique que j'ai définitivement arrêté faute d'un quelquonque résultat probant depuis la mort du basic. Quoique j'ai des idées marrante en intelligence artificielle.
Bref je fais plein de trucs en même temps et ne finit presque rien.

C'est là que tu vas m'aider, ami visiteur. Enfin si tu veux bien. Mais tu ne t'es pas tapé tout ce texte pour en rester là n'est-ce pas ? Tu vas bien me filer un petit coup de main ?
Pas de création sans public, sans personnes pour apprécier, pour commenter voire pour juger. En d'autres termes j'ai besoin de toi pour m'aiguillonner, me dire ce que tu penses de ce que je fais, pour me pousser à finir ce que j'entreprends, non de nom ! C'est pour ça que je fais ce blog. Pour mettre en ligne mes créations (si j'y arrive, et donc pour les finir).  Alors, click sur "commentaire", si tu n'est pas un paresseux, tu  trouveras où avant moi.

Merci pour ton énergie, espère qu'elle sera communicative.

En contrepartie je vais faire l'effort d'essayer de ne pas faire trop de fautes d'orthographe. Ce qui me fatigue grandement, crois moi.




Partager cet article

Repost 0
Published by Le Paresseux - dans lajungleduparesseux
commenter cet article

commentaires