Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 10:38

Entre les murs est le chapitre 3 de La Geste de Palater. Pour découvrir le reste de l'histoire, cliquez sur "sommaire"

 

Sommaire

 

3 Entre les murs

 

        Quelle puanteur !

 

        Palater se tenait face au dragon . Celui-ci le considéra, intrigué. Puis, nonchalamment le goba.

Dans le ventre de la bête, le jeune héros se débattit contre les parois qui le serraient de plus en fort en  émettant des CLING métalliques. En vain.

 Il hurla et se prit, dans les côtes, un coup de coude furibard de son voisin de gauche.

“C'est déjà pas le confort ici. Mais agrémenté d'un casse pied pareil, c'est plus possible !”

Palater ouvrit les yeux. Il était en prison. Le rêve avait été si intense qu'il s'était saucissonné tout seul à ses chaînes en cherchant à se défendre contre le chaleureux dragon.*1

        Ses voisins étaient attachés à lui *2. Ils l'aidèrent à se dépétrer pour récupérer un peu de chaine. Il les regarda oeuvrer, guettant une lueur de bienveillance dans leurs yeux mais il n'y avait que la flamèche froide du sens pratique.

 

“Alors, qu'est c't'as fait mon gars ? Demanda une voix dans la pénombre.

Palater se demanda comment expliquer sa situation.

Inspiré par la simplicité des lieux, il résuma :

“J'ai forcé la porte de la chambre de la princesse, j'ai assommé sa camériste et j'ai sali sa robe.”

Un sifflement d'hommes aguerris mais impressionnés accueillit sa réponse. Des chuchotements se firent entendre dans toute la pièce.

A mesure qu'il avait parlé, Palater avait senti les mots se solidifier et tomber lourdement sur le plateau de la balance judiciaire.

“Non, se dit-il, je n'ai pas fait ça ?”

Une voix grisonnante le cueillit dans son champ de stupeur.

“Bonhomme, on a tous fait des choses pas très nettes qui nous ont amené là.

Tiens, celui-là – Une main que Palater ne vit pas se leva dans un cliquetis de chaînes et dans une direction*3 que Palater ne vit pas d'avantage. - Il a volé un boeuf.

Lui, là -cliquetis, mais Palater ne vit toujours rien. - il a volé l'argent de la crémière ainsi que le beurre, et autre chose, d'après son mari.

Et celui là-cliclaclic cling -, il a fait une omelette sans casser d'oeuf. Ca ne se fait pas.

L'autre jour, on en avait un qui avait dit à un garde dans l'exercice de ses fonctions “ Sulfia*5, je te vois !”. -Un frisson d'horreur général cling-clinga dans la cellule.- Celui-là, il est pas resté longtemps. Le bourreau est arrivé avant les juges.

   - Evidemment, pensa Palater à haute voix, les juges ne marchent pas très vite avec leur robe. 

   - Mais ce que tu as fait toi, c'est... Tu es sûr que tu as fait ça ? 

   - Ben oui... 

   - Peut-être que tu as été poussé par … chépaquoi ? 

   - Ben … ? 

   - Tu as entendu des voix dans ta tête, c'est ça ?

    - Des voix ? 

   - Ouais, t'sais. Des genres de démons qui te diraient ce que tu dois faire. Pis si tu l'fais, t'as une récompense. 

   - Oh ! Heu... non. 

   - Ca expliquerait des choses, t'sais. 

   - Ben oui, mais là non... C'est juste... je voulais, je croyais... la sauver

   - La sauver ?


        Palater expliqua tout. Comment il avait été réquisitionné pour le nettoyage de la grande salle alors que d'habitude il était le VCASD*6 du mage Malaman. Comment il avait pris la camériste pour une sorcière à cause de son accoutrement et des potions louches qu'elle transportait. - La camériste, en effet devait consacrer tout son talent à la princesse, et ne devait surtout pas lui faire d'ombre. Elle se maquillait pour s'enlaidir et se maquillait avec une absence de goût experte.- Il décrit aussi comment il avait aspergé la princesse d'eau sale et assommé sa camériste.

 

   - Ben mon cochon, reprit une voix qu'il n'avait pas encore entendue, tu t'es mis dans l'embarras. Mais pourquoi donc que t'as fait ça ?

   - Heu ça m'a paru...

   - Tu serais pas amoureux de la princesse par hasard ?

   - Hein heu quoi ?

   - Tu sais que ta princesse va se marier ?

   - Quoi !

   - On commence les fiançailles ce soir !

   - Mais … Quoi !


           La salle s'exclaffa.

        Palater était fébrile. Il ne prétait pas attention aux moqueries. C'était donc ça tout cette agitation dans le chateau ! Ombre allait se marier. Enfin !

Il soupira d'extase. Ils allaient être heureux tous les deux jusqu'à la fin de leur jour et avoir beaucoup d'enfants.

 

 

*1 Petite allitération en s et ch qui rappelle les sifflement et chuintements du dragon. Mais vous l'aviez vu, hein ?

*2 Physiquement, pas affectueusement.

*3 C'est un zeugma. *4

*4 C'est vraiment sympa comme figure de style. C'est pas difficile à faire et ça fait cultivé. Je vous en referai d'autres.

*5 Sulfia, le nom de la reine. Une bien gentille reine, tout le monde s'accorde à le dire à haute voix.

*6 VCASD : Valet Coursier Apprenti Souffre Douleur

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Madame ilia 03/09/2011 00:04



Merci pour ce troisième extrait tant attendu^^ et pour la leçon de français.... (est-ce un zeugma, ça? lol)


 


N'oublie pas de remettre le "s" à héros, tu sais, celui que tu as malencontreusement oublié dans le ventre du dragon! ;-)



Le Parresseux 15/09/2011 13:00



Merci Dame Ilia.


 


Ou est ce "s", je vais mener l'enquête.


En revanche, non ce n'est pas un zeugma. Il faut que le "et" associe deux concepts de nature complètement différente. Par exemple : "Il se bat avec son ami et avec brio."



François 23/08/2011 15:34



Comment peut-on être aussi naïf?



Le Parresseux 25/08/2011 09:02



La vie est plus belle quand on est naïf ;)