Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 18:29

Imaginez :

 

vous êtes un voleur, aussi  habile qu'élégant. Vous rêvez de vous emparer du Blue Lion, joyau d'une collection de magnifiques diamants bleus, exposés au Louvre. 

 

http://trictrac.net/jeux/centre/imagerie/photos/15726_1.jpg

 

Il va falloir être rusé pour accomplir votre forfait car, évidemment, la police attend votre visite.

http://www.jedisjeux.net/img/800/the-blue-lion-49-1311532065.jpg

 

Et en plus, une ombre fugace apparait, de temps à autres, aux détours des couloirs. Quelque chose vous dit que vous n'êtes pas seul à convoiter le Blue Lion.

http://trictrac.net/jeux/centre/imagerie/photos/15725_1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"The Blue Lion", est un jeu pour 2 fllous doués d'astuce et de mémoire, à partir de 8 ans. Il n'est pas sans rappeler le jeu des gobelets. 

 

Ce n'est pas mon premier jeu, mais c'est le premier que sera édité (fin octobre 2011 à Essen et Chateau Porcien et dès novembre dans les boutiques spécialisées).

 

Edité chez l'élégante maison Jactalea et créé en collaboration avec le grand Bruno Cathala, lllustré par la future star Cyril Bouquet.

 

Et oui !

 

 

Pour la petite histoire :

 

Ce jeu est né sur le fauteuil de mon canapé, alors que je m'essorai le cerveau pour concevoir un objet pour le marché de noël de l'école.

Le cahier des charges était âpre :

- très très peu de matériel, et uniquement du basique.

- fabrication par des enfants de 7/ 8 ans

- jouable par des enfants de 7 / 8 ans mais aussi intéressant pour leurs parents.

- Et surtout beaucoup plus pertinent qu'un jeu de l'oie ou de petits chevaux.

 

La contrainte du matériel m'a poussé à explorer une voie nouvelle (à ma connaissance) : l'utilisation du recto et du verso, indifféremment, d'une carte pour jouer. Ca a donné "Princesse Dragons et Chevaliers", un jeu de seulement 4 cartes, simple mais subtil, avec une bonne dose de réflexion. Les enfants ont adoré. Et en avant pour le marché de noël !

 

Mais je n'en avais pas fini avec ce jeu. J'étais convaincu qu'il avait un potentiel intéressant quoique qu'il fut très déséquilibré.

Je l'ai retravaillé, et bientôt naissait "Princesse à croquer", délicieusement illustré par Camille Herman.

 

Je l'emmenai partout, dans une poche de pantalon ou de chemise.( Beaucoup de protos finirent noyés dans la machine à lavé, mais ils étaient facile à refaire. Il sucita l'intérêt de pas mal de monde dans le milieu ludique et je reçu moults conseils et idées pour le faire éditer (merci). Cependant il apparaissait  qu'en l'état, il n'était pas éditable. Trop peu de matériel, et encore trop déséquilibré.

 

Quatre cartes ce n'est pas éditable, mais avec du beau matériel, peut-être... Je reçus donc plusieurs fois le conseil d'aller toquer à la porte de Jactalea, le spécialiste du jeu de réflexion de belle facture.

Ce que je fis. Timothée Leroy fut tout de suite intéressé, à ma grande joie (quoique je gardai la tête froide, un éditeur intéressé n'est pas forcément sur le point de s'engager). Après des tests, il me dit qu'il y avait quelque chose à faire mais que le jeu n'était tout simplement pas fini. Il me proposa de solliciter  Bruno Cathala pour voir s'il avait envie de travailler dessus.

 

Bruno Cathala... une des légendes du jeu de société français...  On dit même que certain ludophiles assidus lui vouent un culte et lui offrent des sacrifices. Le temps de prononcer son nom, il a déjà créé 3 jeux. Certains créateurs auraient tué pour être à ma place (je surveille encore mes arrières quand je vais dans un festival ludique).

 

Bref Bruno, accroche au jeu (youpi !), et quoique surbooké, parvient à me proposer une nouvelle version en 24 heures (pas sur qu'il dorme la nuit). Me voilà, alors que j'étais bloqué depuis des mois, avec un nouveau jeu, nettement plus fluide, et équilibré, un peu sur le modèle poule renard vipère mais avec 4 personnages (2 par joueurs) et un système de score, auquel je n'adhérai pas tout de suite, mais qui se révéla nécessaire pour l'équilibre du jeu. A partir de là, moult tests, échanges de courriels et de tel, redesquilibrage uniquement conceptuel(voui parce que le déséquilibre, c'est ma touche perso). Ce fut un régal de travailler avec Bruno et Timothée, à la fois accessibles, pros, efficaces, et sympas.

 

Pour l'illustration, j'aurai aimé continuer à travailler avec Camille, mais Cyril Bouquet lui fut préféré. Il fit un travail remarquable, réussisant à créer l'ambiance qui collait admirablement au jeu.

 

Et voilà le travail :

 

http://img.over-blog.com/250x249/4/03/81/94/Le-Telex-Spherique/2011-2012/THE-BLUE-LION-Cover.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Parresseux - dans Jeux de société
commenter cet article

commentaires

Mikaël 16/10/2011 18:42



Toutes mes félicitations Sylvain, c'est une très bonne nouvelle ! Qui sait, tu vas peut-être pouvoir en vivre ? (rêvons un peu...).


A bientôt !


Surbooked Mika



Le Parrresseux 19/10/2011 19:09



Merci Mikael.


 


Faudrait rêver fort tout de même...